RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 INFORMATIQUE
Accueil
Achats et recyclage
Androïd
Anti-virus
Arnaques et logiciels malveillants
Ateliers en informatique du RIAQ
Blogs (Création)
Clavardage ou chat (tchat)
Clé USB
Courrier électronique
Cours et formation
Dangers d'un ordinateur
Dépannage informatique
Entretien d'un PC
Formulaire
Fraude par Internet
Google devient «Alphabet»!
Graphisme et photographie
Internet (bienfaits et dangers)
Logiciels
Logiciels de protection
Outils de recherche
PC Astuces
Piratage
Protection contre les VIRUS informatiques
Recyclage
Services aux aînés
Tablettes et phablettes tactiles
Techniques et services
Téléphone intelligent
Téléphonie Internet
Un peu de tout
Vidéo en streaming
Virus
WIFI
Windows 10
Windows 8.1
 
Internet, c'est pas sorcier - La vidéo

Cliquez ICI.

Pour voir quelques photos prises lors de l'enregistrement, cliquez ICI.



Roger Fortier, président du RIAQ, la Ministre Dominique Vien
et deux internautes Pacifique Chartier (96 ans) et Madeleine Renaud (85 ans)

Vidéos du lancement... comme si vous y étiez.

Cliquez sur chacun des hyperliens.

Roger Fortier    , président du RIAQ

Georges Whelan    , animateur et grand-papa

René Beauchamp, scénariste et co-animateur

Diane Laberge du Groupe Yves Légaré

La Ministre Dominique Vien

.............

 

 

Entrevue de Jean-Claude Duclos     avec la Ministre Dominique Vien

Cliquez ICI

.............

 

 

 

 

La petite histoire de la vidéo

«Internet, c’est pas sorcier!»

par René Beauchamp

 Lors du lancement le 30 octobre 2009
De gauche à droite: Roger Fortier, président du RIAQ, René Gilbert, réalisateur de la vidéo, Robert Laquerre, vice-président du RIAQ, la Ministre Dominique Vien du ministère des Services gouvernementaux du Québec,
Edna Arseneault-McGrath, membre du C.A. du RIAQ,  André Boudreau, trésorier du RIAQ,
Georges Whelan
, l'animateur lors de l' événement.

Un peu de recul dans le temps :
En 1994, Industrie Canada a créé le Programme d’accès communautaire (PAC) dans le but d’offrir aux Canadiens un accès public abordable à Internet.

En tant que webmestre du site du RIAQ, j’ai été approché en l’an 2000 par les responsables de deux projets PAC  de Laval, soit celui de la Résidence Le Renoir et celui de la résidence Des Écores pour donner une formation de base à des résidents aînés.

La plupart de mes élèves sont encore vivants… et en pleine forme comme peuvent le témoigner madame Madeleine Renaud et monsieur Pacifique Chartier, deux des vedettes de cette vidéo.

Quel merveilleux passe-temps qu’est l’Internet pour des aînés. Comme vous avez pu le constater par la vidéo, il est possible de s’informer, d’échanger et de communiquer grâce à Internet.

Je n’oublierai jamais un autre de mes élèves qui est malheureusement décédé, monsieur Cyrille Felteau, ancien journaliste de La Presse. Lors de ma première visite chez lui, il m’avait présenté son nouvel ordinateur et sa dactylo électrique flambant neuve. Pour lui, écrire était encore important; il avait 86 ans à l’époque. J’ai réussi à le convaincre qu’avec un ordinateur,  il était plus facile de composer un texte, de le corriger et de l’améliorer sans avoir à le reprendre au complet. Plusieurs aînés, une fois sensibilisés  à l’utilisation de l’Internet, ont le goût de devenir auteurs à leur tour. 

Cyrille Felteau avait beaucoup voyagé dans sa vie et après avoir appris à naviguer sur Internet, j’ai eu une agréable surprise de le visiter, un jour, et de découvrir que son appartement était tapissé de toiles de peintres et de sites historiques qu’il avait retrouvés sur Internet et imprimés. «Voilà une bonne partie de ma vie», m’avait-il dit.

Et il y a cette petite dame de 92 ans qui s’était inscrire à l’un de mes cours.  Je lui avais demandé pourquoi elle s’intéressait à l’Internet. Elle m’avait regardé avec ses petits yeux coquins et m’avait dit : «Pour deux raisons :
1. tout le monde me parle de cette petite bête qu’on appelle la souris. Je veux savoir c’est quoi au juste.»
  Et la 2e raison, que je lui avais dit?
2. «Je n’en ai pas pour bien longtemps à vivre sur cette Terre. Peut-être qu’il y a l’Internet de l’autre bord et que je pourrai communiquer avec vous!»  Elle est décédée… et j’attends toujours un courriel de sa part. Un jour peut-être!

En bref, oui l’Internet est un super outil pour faire travailler les méninges,  rester jeune et alerte, connecté au monde d’aujourd’hui.

Au fait, je réalise qu’il nous manque une scène importante dans la vidéo, soit le volet qui concerne la forme physique. Or, le RIAQ a récemment produit une série de vidéoclips intitulés «Être en forme» dont plusieurs sont déjà disponibles sur le site, sous Santé et Exercices. Avec ces vidéoclips, les aînés peuvent faire des exercices chez eux devant leur écran en suivant les consignes de leur professeur virtuel. Et c’est gratuit!

L'aventure de «Internet, c’est pas sorcier!» n’est que le début d'un projet de sensibilisation des aînés à l’Internet et aux services gouvernementaux. L’équipe de la Télévision Régionale des Moulins (TVRM) avec qui nous avons produit cette vidéo, a déposé un nouveau projet au ministère des Services gouvernementaux du Québec  de madame Dominique Vien pour la production de 13 émissions de télévision qui seraient la suite de ce projet.

Les ainés veulent savoir et veulent apprendre, mais ce n’est pas facile de trouver du matériel adapté à leurs besoins. Avec de tels projets, TVRM et le RIAQ peuvent, selon moi, changer la donne et sensibiliser la population des 50 ans et plus à la nécessité de passer à l’Internet dès maintenant.

Et avec le service de dépannage informatique du RIAQ, service rendu possible toujours grâce à la subvention du ministère des Services gouvernementaux du Québec  de madame Dominique Vien, les aînés ne se sentent plus seuls face à leur ordinateur : ils sont guidés dans la solution de leurs problèmes techniques

Ils ne se sentent plus seuls quand ils s’inscrivent à l’un de nos nombreux groupes de discussion et forums. S’ils ont des questions à poser, il se trouve toujours quelqu’un pour les aider ou les encourager.

Comme mentionné dans la vidéo, il est important que nous, les aînés, nous nous  prenions en charge pour nous entraider et le RIAQ est un excellent moyen d’y arriver.

Mais le RIAQ est un organisme sans but lucratif formé de bénévoles. Nous avons heureusement quelques commanditaires, dont le groupe Yves Légaré, le Mouvement Desjardins et les Résidences Soleil, mais nous aurons toujours besoin du soutien financier de nos gouvernements pour continuer à rendre des services à la population.

Merci à madame la Ministre Dominique Vien, merci à tous les élus qui soutiennent le RIAQ et sa cause. Merci à nos fidèles partenaires financiers et aux membres du RIAQ pour leurs commandites et dons généreux. 

Longue vie au RIAQ et à «Internet, c'est pas sorcier!».


Plan du site |